Nous profitons du confinement pour prendre des nouvelles de nos riders. Aujourd’hui, nous avons posé quelques questions à Tom Constant, professionnel du Stand-up paddle, qui vient de rejoindre la team FONE.

1- Hello Tom, peux-tu te présenter en quelques mots ? Qu’est-ce qui t’a donné envie de te lancer dans le sup ?
Je surfe depuis tout jeune, mon papa est Landais avec des origines Basques et mes grands parents vivent dans Les Landes donc j’ai la chance de pouvoir surfer régulièrement en Atlantique en ayant un pied à terre.
J’ai commencé la glisse en bodyboard et bodysurf puis surf et stand-up paddle vague et race et maintenant Foil essentiellement.
J’ai commencé le stand-up paddle de race en tant que complément physique de beaucoup d’autres activités, puis j’ai immédiatement accroché car ma vraie passion reste la mer et ce sport me permet d’être tous les jours sur l’eau peu importe les conditions de houles et de vent.

2- Quel est ton spot préféré ?
Mon spot préféré se trouve évidement dans Les Landes, après un peu de marche et la traversée d’un cours d’eau.
les bancs de sable y sont toujours incroyables et les vagues très variées, c’est le meilleur endroit pour s’amuser et progresser loin de tout ! Mais
Je n’en dirais pas plus sur sa localisation exacte.

3- Depuis 2 ans que nous suivons tes exploits, tu es toujours resté attaché à être indépendant d’une quelconque marque. Qu’est ce qui t’a fait changer pour FONE ?
C’est vrai que j’ai toujours été attaché à garder une flexibilité sur le choix de mon matériel, c’est important pour la progression d’être sûr du matériel que l’on a sous les pieds!
Avec Fone j’ai fait le choix de travailler avec une marque qui a beaucoup d’ambition et qui cherche constamment à développer le meilleur matériel possible, je me suis complètement retrouvé dans cette voie et je ne regrette absolument pas ! De la combinaison à la planche, aux bagages ou au foil, tout est vraiment excellent et idéal pour donner le meilleur de soi !

4– Peux tu nous dire comment fonctionnent chez FONE les tests qui servent à faire évoluer le matériel jusqu’à l’aboutissement d’un modèle définitif ? 
Le test du matériel est le fruit d’un beau travail d’écoute et communication entre riders et designers. En tant que rider, on reçoit un produit prototype que l’on va rider dans un maximum de conditions différentes possibles et donner un avis sur ses sensations et ce qui pourrait être amélioré. On modifie et ré-essaye jusqu’à obtenir le meilleur produit final possible.

5- As tu changé tes habitudes d’entrainement entre le moment ou tu ne faisais que du SUP alors que maintenant tu es amené  à pratiquer du SUP Foil et même du WING Foil ?
oui mes habitudes d’entraînement ne sont plus les mêmes et consistent à cibler les meilleures zones géographiques en fonction des conditions de vent et de houle pour pratiquer le stand up foil downwind, le surf foil ou la wing.
La Méditerranée est un terrain de jeu incroyable pour la pratique du foil sous toutes ses formes.
Pour rester en forme je suis un programme avec un préparateur physique au CREPS de Montpellier afin d’être toujours prêt pour les défis imposés par le foil.

6- Justement, quelle est la pratique de Foil que tu préfère ? (sup, wing, surf…)
La pratique du foil à laquelle je suis le plus attaché est le downwind sup foil, se retrouver en pleine mer sur des distances de plus de 50km parfois à surfer des houles sans fin il n’y a rien de comparable. Mais elle a aussi un prix, elle requiert d’être prêt au niveau technique, physique et mental et reste sans aucun doute la discipline la plus élitiste du Foil.
La Wing est devenu aussi un outil incomparable par son accessibilité et sa simplicité de mise en œuvre, on y prend très vite goût !
Quant au surf Foil, il a la capacité de transcender n’importe quelle session de surf moyenne en une session de rêve, l’outil idéal pour les surfeurs de med !

7- Qui est pour toi la personne que tu considères être un exemple dans le monde de la glisse ?
Il y a beaucoup de personnes inspirantes dans le monde de glisse, pour ma part j’aime les personnes humbles et franches, généralement ce sont des qualités que l’on retrouve chez beaucoup de grands champions.

8- Comment gères tu ton confinement ?
Je prend mon mal en patience et j’essaye d’être productif sur des choses que je ne prends habituellement pas le temps de faire.

9- Si tu avais UNE astuce à nous donner qui selon toi, change tout en foil ? Fais nous rêver !
je dirais qu’il faut ralentir ses mouvements, C’est un sport très sensible et précis!
Ou venir prendre une leçon derrière le bateau avec moi ça marche aussi