Le choix de boots est large et varié. Rien que chez vague et vent, vous aurez le choix entre 6 marques de snowboard (Burton, Nitro, Vans, Northwave, Flow et Ride). Sachant que chaque marque possède en moyenne une 15ène de modèles de boots pour homme et femme confondus, autant dire que le choix est large et parfois compliqué.

L’objectif de cet article est de vous donner les différents critères à prendre en compte pour ne pas vous tromper sur votre choix.

Le Flex :

flex

Le flex est très important selon la pratique du snowboard que l’on a, chez Vague et vent, on la classe en 3 catégories et l’on vous dit pour quelle utilisation nous les recommandons :

– Souple (park et débutant)

La souplesse est recommandée pour les débutants, car elle permet de pardonner les erreurs d’appuis et ainsi faire des fautes de carres (elle permet aussi de faire baisser le prix des boots).
Nous recommandons aussi la souplesse pour la pratique en park pour les réceptions hasardeuses des rideurs non professionnels et pour envoyer de gros press sur les slides.

– Medium (polyvalente)

Le flex médium est consacré à une pratique polyvalente, car elle est entre deux duretés et permet d’avoir des boots sécurisées et réactives sans tomber dans l’extrême. C’est de type de flex qui convient à la majorité des snowboardeurs qui ont déjà deux années dans les pattes. Vous pourrez descendre les pistes avec assurance, pratiquer le hors-piste ou encore envoyer des tricks en travers de piste.

– Rigide (freeride et exceptionnellement park pour les plus engagés)

La gamme de boots rigide est réservée aux purs pratiquants de freeride qui ont besoin de réponses instantanées dans les changements d’appui pour une transition éclaire sur le passage de carre. Certains freestyleurs aguerris aiment ce type de boots pour leur explosivité dans les rotations, mais nous les conseillons à ceux qui ont une très bonne maitrise des tricks aériens.

Le chausson :

chausson boots snowboard

On y pense peu, mais le chausson est tout aussi important que la coque extérieure, voir plus, car c’est lui qui vous amènera le confort, la chaleur et une partie de la sécurité à votre pied !
Voilà pourquoi dans chacune de nos fiches produits nous mettons en avant le type de chausson utilisé dans les boots avec ses caractéristiques. Regardez la densité de la semelle, les différents traitements, le système de fermeture, s’il est thermoformable ou non…
Dans une suite logique, il est bien sûr évident que plus le prix des boots est élevé, plus la qualité de construction du chausson sera supérieure.
Ce choix est important pour vous et gardez bien à l’esprit qu’il n’est pas nécessaire d’avoir la même qualité de chausson entre une personne qui fait de la descente classique sur piste et celui qui passe sont temps dans la poudreuse par 60cm de fraiche.

Le système de laçage :

système de serrage

Chez vague et Vent, on catégorise 3 types de laçage :

– Le laçage classique
Il est celui de tous les jours lorsque vous enfilez une paire de chaussures pour aller en ville. Simple d’utilisation si vous savez faire vos lacets (le lapin rentre dans le terrier puis…).
Très honnêtement, il n’y a plus que quelques freestyleurs américains qui utilisent ce système, car il ne permet pas d’avoir un serrage précis et efficace.

– Le serrage rapide
Vous allez retrouvez plus style de serrage rapide suivant les marques avec par exemple de SL chez Northwave, le TLS chez Nitro ou speed zone chez Burton, bref.. Le but commun est d’avoir un serrage indépendant entre le tibia et le dessus du pied pour répartir la tenue. Globalement, quelques coups de tirette sur les lacets vous permettront d’arriver à vos fins en l’espace de 5 secondes maximum.

– Le système Boa
Le Boa ne cesse de faire des adeptes et même Burton a dû se résoudre à le proposer (certains font de la résistance comme Nitro). Cette technologie de serrage existe en deux déclinaisons, le simple et le double.
Le système est lui aussi très simple, car il suffit d’appuyer sur le BOA puis de le tourner dans le sens d’une aiguille d’une montre pour le serrer. Pour desserrer, il vous suffit de tirer sur le système pour vous libérer de l’emprise du serrage.
Le simple Boa répartit uniformément le serrage sur l’ensemble des boots, le double Boa permet d’avoir un serrage indépendant entre le tibia et le dessus du pied pour répartir la pression.

Quelle taille de boots choisir :

pointure

Vous avez déjà des boots et vous connaissez votre taille, c’est parfait.
Si c’est la première fois que vous achetez des boots, nous avons convertir la valeur mondo point en pointure US et EU pour que vous puissiez directement choisir la pointure qu’il vous faut. Si une marque taille plus grande ou plus petite, nous avons ajusté la valeur pour tomber sur la bonne pointure. Prenez la taille de chaussure de ville que vous portez habituellement et commandez cette même pointure sur notre site.

À réception de votre colis, comment savoir si votre choix de boots a été le bon ?

Commencez par ouvrir votre boite de boots sans l’abimer et chausser les boots chez vous pour ne pas les salir en cas de retour.
Une fois les boots chaussées, vous devez avoir la pointe du pied qui touche. Si vous vous fléchissez en laissant le talon au sol, le talon recule et vous devez effleurer le bout.
En cas de flexion très importante, le talon ne doit pas se décoller plus d’un centimètre.
Votre boot de snowboard est thermoformable pour la plupart des modèles que nous proposons, c’est-à-dire qu’avec votre chaleur et vos mouvements le chausson va se déformer d’une demi- taille pour épouser parfaitement la forme de votre pied.

-TROP GRAND : si vous êtes loin du bout avant de fléchir, si votre talon se décolle trop en flexion.
-TROP PETIT : si la pointe de pied est trop en appui une fois fléchi.

Dans ce cas, vous pourrez passer par votre compte pour nous faire une demande de retour.
Pensez toujours au fait que nous faisons notre maximum pour obtenir le sens fautes dans le choix de votre taille de boots, mais que chaque personne possède une morphologie de pied différente et que le risque zéro n’existe pas.

N’oubliez donc pas les fondamentaux : Flex, chausson, type de serrage et pointure.
N’oubliez pas non plus de regarder les petits plus de technologie propre à certaines marques comme la semelle Vibram, le système 540 et bien d’autres qui pourront vous amener un plus.

Bon ride à tous.